l’EVJF

J’ai honnêtement vécu l’un des meilleurs week-ends de ma vie et je n’oublierai jamais ces moments entourés de mes amies les plus proches.

Pour beaucoup l’EVJF est une journée chargée de gages et de déguisements loufoques. Mais pour moi, c’est avant tout l’occasion de rassembler ses amies le temps d’une journée, d’un week-end ou dans mon cas de 3 jours.

L’organisation

Mes demoiselles d’honneur Domitille et Candice se sont chargées de l’organisation de l’évènement. Elles m’ont demandé de dresser la liste des copines que je souhaitais inviter. Puis, à un moment donné elles m’ont demandé de bloquer deux week-ends en Juillet et je n’ai rien su de plus jusqu’au jour J ! Je sais aujourd’hui, qu’elles ont créé un groupe WhatsApp pour échanger sur les différentes activités. J’aurai adoré faire partie de ce groupe ^^.

Qu’avaient-elles préparé ?

L’annonce

Fanny, une des mes copines, ne pouvant pas venir à mon EVJF m’a invité à boire un verre, lundi 1er Juillet après le travail. Je me rendais tranquillement au lieu, très contente de voir ma copine, de discuter et déguster mon Mojito à la fraise. Quand, tout à coup, elle a sorti de son sac son Ipad. Elle m’a projeté une carte de l’Europe et m’a donné des gommettes. Trop fière, elle me dit : « ça commence dès maintenant ! ». Il fallait que je trouve l’endroit où aller se passer mon EVJF. Elle m’annonçait des affirmations : « on y célèbre un carnaval », « l’emblème de la ville est un poisson » ou encore « la mer est proche »… Je vous laisse imaginer les possibilités, je crois que j’ai mis des gommettes sur toute la carte. Puis à un moment donné, je comprends : DUNKERQUE.

D’abord, je trouve ça trop drôle. Et je me dis franchement il ne peut y avoir que mes copines pour faire un EVJF là-bas. Mais ensuite Fanny me dit : « Ca va t’es pas trop déçue ? ». Et là, je comprends instantanément, elle me MENT. Mais je joue le jeu à fond. « Non mais c’est une idée trop marrante, on va s’éclater ! ».

Avant de se quitter elle me dit qu’il faut que je sois prête vendredi matin à 5h30 et que quelqu’un viendra me chercher en bas de mon appartement. J’amène quoi ? Réponse de ma copine : « un peu de tout et un short noir ! » Merci pour cette réponse très éclairante 🙂 Je suis rentrée à la maison et j’étais déjà trop excitée. J’ai vraiment apprécié d’avoir 4 jours pour me préparer avant de partir.

Vendredi

J’étais tellement impatiente que je n’ai pas beaucoup dormi. Mon réveil a sonné à 5h, je me suis préparée, j’ai dis au revoir à mon chéri (qui dormait à point fermé, son EVG ne commençait pour lui que le lendemain), j’ai pris ma valise et je suis sortie. 10 secondes après avoir fermé la porte, ma copine Domitille arrivait, elle était autant excitée que moi. Un chauffeur privé est arrivé quelques minutes après, nous sommes montées dans la voiture, après quelques virages, j’ai scruté le GPS. Je lui ai dis tout de suite : »au cas où tu crois que ton histoire de Dunkerque marche à fond, la Gare du Nord c’est pas par là ». Elle a explosé de rire. Nous sommes descendues du taxi à la Gare Montparnasse, et nous étions toujours toutes les deux. J’ai regardé les différentes destinations sur le panneau d’affichage mais je n’avais aucune idée de l’heure à laquelle nous devions partir. Puis elle m’a demandé de la suivre voie 4, il y avait beaucoup de monde dans la Gare, j’essayais de me retourner pour voir si je voyais des personnes connues, mais PERSONNE. nous sommes montées dans un train qui desservait les gares de : Bordeaux, Dax, St Jean-de-Luz mais aussi Agen, Montauban et Toulouse. Quand je suis arrivée dans le wagon j’ai vu 4 de mes copines : Candice, Orianne, Céline et Sandra, elles criaient et chantaient. Elles étaient à fond, et elles portaient toutes des marinières. Je vous laisse imaginer comment les autres passagers ont été ravis de partager le trajet avec 6 filles surexcitées à 8h du matin. J’étais trop contente de les voir et de savoir qu’elles étaient là pour moi.

Pendant le trajet, j’ai eu droit à un super t-shirt « Appelez-moi Madame » de couleur blanc et bleu. Puis nous sommes descendues à la Gare de Bordeaux St Jean. Il était dix heures du matin. Et j’ai vu arriver mes 2 amies d’enfance et demoiselles d’honneur: Marielle et Aurore. J’ai littéralement fondu en larmes en les serrant dans mes bras. C’était déjà beaucoup trop d’émotion. Et elles aussi portaient des marinières. J’ai adoré ce dress code. Tout à fait mon style.

Cette journée a commencé par un petit déjeuner au marché Place des Capucins, avec des jus de fruits frais, des pancakes, des viennoiseries : le rêve. Puis on s’est dirigé vers les Chartrons pour récupérer les clés de « LA MAISON ». Elles avaient loué une superbe maison, avec terrasse, transats, séjour ouvert et nous pouvions toutes dormir au même endroit.

Elles m’ont ensuite proposé un atelier bracelet. Nous avions chacune un bracelet en jonc de couleur doré, face à nous de la colle et des dizaines de morceaux de cuir. Nous devions laissé parler notre imagination pour faire chacune un bijou fantaisie. Une idée super originale. Nous avons toutes gardé notre bracelet et les filles l’ont porté le jour du mariage.

Ensuite nous avons déjeuné sur notre terrasse privée au soleil. Puis nous sommes allées nous balader sur les quais de la Garonne. Ensuite, elles m’ont demandé de me faire belle. Il était 17h je n’avais pas la moindre idée de ce que ça voulait dire. Puis, Domitille nous a distribué des bandanas rouges. J’en porte très souvent, ni une ni des deux hop je l’ai mis dans mes cheveux. Certaines l’ont mis au pied, d’autres au bras, autour du cou ou comme moi sur la tête. Et nous nous sommes dirigées vers la place de la Bourse. Là nous avons retrouvé Manon la témoin de Baptiste. Elle était au courant du dress code, elle portait aussi une marinière, un short en jean et le fameux bandana rouge. Nous étions toutes là : mes 8 copines et moi : 9 filles. Encore une fois, beaucoup d’émotion de les voir toutes là pour moi. Et l’activité suivante était une séance photo dans Bordeaux. C’était une super idée et on a pu découvrir la ville. La photographe était vraiment top, et on a fait plein de photos drôles et originales dans de très beaux endroits à l’abri des regards.

Le soir nous avons fait un apéro dinatoire sur notre terrasse. Pendant que nous dinions, on a fait plein de jeux de cartes, on a parlé de tout et de rien et on a surtout beaucoup beaucoup rigolé. La plupart de mes copines ne s’étaient jamais vues avant l’EVJF mais on aurait dit qu’elles se connaissaient. Aucun malaise, aucune embrouille, que des rires ! Ensuite elles m’ont fait un Memory. J’ai oublié de vous dire que j’adore les jeux. Elles ont disposé sur la table des cartes faits mains et je n’avais le droit de retourner que 3 cartes à la fois. Puis je devais les remettre face cachée pour en découvrir 3 nouvelles. Le but étant que je retrouve le prénom d’une de mes copines, une anecdotes en lien avec moi et UNE PHOTO D’ELLE BEBE. C’était juste trop drôle. Si j’ai réussi à trouver les 3 cartes de Domitille en deux minutes, ça été tellement plus dur pour les autres !! Entre les photos où je ne voyais pas du tout de ressemblance, les anecdotes que je ne comprenais pas, on a beaucoup rigolé. Puis elles m’ont faire un méga quizz pour savoir si je connaissais bien Baptiste. Je crois que je ne m’en suis pas trop mal sortie ^^

Samedi

Après un petit déjeuner, j’ai eu droit à une tenue spéciale EVJF. Forcément, j’allais y avoir droit. J’adore me déguiser et ça ne me posait aucun problème. Je devais porter un short noir et un débardeur blanc (jusqu’ici rien de compliqué). Mais par dessus j’ai eu droit à un magnifique tutu rose fushia, une banderole très explicite « j’enterre ma vie de jeune fille » et un diadème. J’ai rajouté le bandana rouge de la veille pour un côté plus rock et une paire de basket et j’étais prête pour la deuxième journée.

Elles m’ont organisé une murder party en plein coeur de Bordeaux. Je suis ultra fan d’escape game et de chasses au trésor. Notre mission était d’enquêter sur l’assassinat d’Orion de Saint Ausone survenu tout « récemment » à Bordeaux. Oui, parce que notre enquête se passait au XVIIIème siècle. Nous avions un maître du jeu avec nous pendant toute la durée de l’enquête pour nous poser des énigmes et tenter de découvrir l’assassin. Nous avions de nouveaux noms, de nouvelles personnalités et le plus drôle c’est que cet assassin se cachait parmi nous. C’était vraiment génial de s’accuser entre nous. Mais c’était aussi une véritable découverte de l’histoire de Bordeaux où les monuments présentés étaient acteurs au même titre que nous. Une super expérience, j’ai adoré !

Nous sommes ensuite rentrées pour déjeuner dans notre maison. Puis, toute l’après-midi j’ai eu droit à des gages. C’était que des actions mignonnes et drôles. J’ai relevé tous les défis haut la main 🙂

Ensuite, nous avons fait un apéro qui s’est transformé en cours de danse. Elles m’ont laissé leur apprendre une danse folklorique basque. C’était vraiment très drôle, elles s’appliquaient vraiment. Et nous étions 3 professeurs pour 6 élèves. La mission a été relevée avec brio par toutes mes copines. Et cette danse, elles ont pu la faire pendant le cocktail du mariage entouré de toute ma famille.

Après ce cours de danse, elles se sont mis en ligne face à moi et elles m’ont fait une CHOREGRAPHIE. J’ai toujours adoré les chorés !!! Mais là, c’était magique, elles avaient inventé les paroles, la musique, les pas de danse. Ah non mais ça restera un moment MAGIQUE. Les voisins s’en souviennent sûrement aussi 😀 !

Ensuite, on s’est préparé pour aller dîner au Mama Shelter. J’ai pu retirer mon tutu mais j’ai gardé ma couronne et mon écharpe toute la soirée. Pendant le dîner, j’ai eu quelques défis supplémentaires à réaliser… comme une danse des canards entre toutes les tables du restaurant (si vous saviez comme il était grand ce restaurant !). Puis nous sommes parties dans un bar dansant le Bodega Bodega. Une ambiance de folie, de la musique pour danser, des sceaux de mojitos et toutes mes copines avec moi. C’était trop TOP. On a fermé le bar par un paquito géant que j’ai traversé bien évidemment. Et on a même continué à danser dans la rue avec les clients du bar. Et j’ai rencontré Christopher, un parisien d’Oberkampf qui fêtait son EVG avec ses copains à Bordeaux. Ni une ni deux, la rue s’est transformée en battle de danse son crew vs le mien. Je peux vous dire que les copains de Christopher quand ils ont vu mes copines se positionner en ligne pour faire leur chorégraphie qu’elles avaient inventé quelques heures auparavant, ils n’en menaient pas large. MES COPINES C’EST LES MEILLEURES !

Dimanche

Le lendemain matin direction : LE BRUNCH. J’ai toujours aimé retrouvé mes copines autour d’un brunch à Paris. Je tiens une liste des meilleures adresses à essayer. Alors forcément, elles ont fait attention pour m’amener dans une adresse très réputée de Bordeaux. Nous nous sommes rendues chez Mademoiselle Simone. L’endroit était charmant, la propriétaire adorable et le brunch très copieux et délicieux. Autour de nous, que des produits frais, faits maison, des granolas bowl, une avocado gaufres avec fêta et une autre avec du cheddar et du poulet, un grand jus, une boisson chaude et un dessert au choix. Un régal.

Le reste de la journée nous nous sommes baladées dans le quartier de Darwin. Je n’y avais jamais été, c’est l’endroit branché, alternatif de Bordeaux. Situé sur la rive droite de Bordeaux, ce quartier mélange tous les styles. On peut y trouver des skateurs, des passionnés de street art, des familles… Il y a de quoi manger, boire des verres, flâner, se promener, admirer les fresques et les graffitis sur les murs, observer les animaux, écouter un concert sur une scène ouverte etc… C’est vraiment un lieu inspirant pour consommer autrement. On a passé une super après-midi.

Puis, j’ai dis au revoir à mes copines qui habitent dans le Sud de la France et j’ai repris le train avec mes 5 copines parisiennes (enfin qui habitent sur Paris). Une fois arrivée à la maison, j’avais qu’une envie les retrouver au Mariage.

C’était un EVJF PARFAIT et ULTRA PERSONNALISE. Il n’y a pas une activité que je n’ai pas aimé !

Pour prolonger ces 3 jours de folies, le lendemain de mon mariage elles m’ont offert un album photo compilant tous les moments les plus incroyables de l’EVJF. C’est une idée géniale que je vous recommande. Je regarde l’album très souvent.

Un grand merci à toutes mes amies pour ce weekend inoubliable !

L’EVG de Baptiste

Pareil que moi, il a eu droit à 3 jours de folie ! Sans le savoir nous étions très près à vol d’oiseau, puisque son EVG était à Arcachon. Tout comme moi, ce qu’il a le plus aimé, c’était d’être entouré de ces meilleurs copains pendant un week-end complet. Il a aussi eu droit aux gages et aux tenues spéciales EVG. C’est son témoin, Maxime, qui était le grand manitou de l’organisation. Il avait prévu de la bouée tractée, du canoë, ainsi que du Parachute ascensionnel. Puis ils sont allés à la dune du Pilat pour se baigner. Ils ont dormi dans un camping sous la tente et ont joué à la pétanque toute la nuit. Je n’en sais pas beaucoup plus, mais il a passé un merveilleux moment.

See you.

Catégories :J-64 / 2 Mois et 2 JoursÉtiquettes : , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s