Le déroulement de la célébration

Dans l’article sur la préparation au mariage (que vous pouvez retrouver ici) j’ai promis de vous parler du déroulement de notre célébration de Mariage.

Par où commencer ?

L’abbé Vincent Clavery lors de notre rencontre, nous avait remis un fascicule intitulé : « Notre Mariage à l’Eglise ». Il nous a demandé de construire notre cérémonie nous-mêmes de A à Z. Il suffisait (selon lui) de s’inspirer de tout ce qu’on trouverait dans le livret. Même s’il était bien fait, il y’avait tellement de possibilités, de choix, d’interrogations que ce n’était pas aussi simple qu’il le laissait penser.

J’ai commencé par lire le livret en entier et repérer les textes qui me parlaient le plus.

Ensuite, j’ai demandé à nos parents de retrouver tous les livrets de Messe des mariages auxquels ils avaient assistés… Comment vous dire que j’attends encore! Heureusement, j’adore les mariages alors je garde tout. J’ai retrouvé le livret de Messe de toutes mes amis et de mes cousins.

Et c’est là que les problèmes ont commencé : RIEN N’ETAIT PAREIL !.. Bon j’exagère, dans tous les livrets on trouve :

  • le chant d’entrée
  • la première lecture
  • le psaume
  • une lecture de l’évangile
  • le chant de sortie

Mais tout le reste était différent.

Le format

Certains livrets sont composés d’une simple feuille A4 pliée en deux, d’autres à l’inverse, comme celui de ma cousine Géraldine, il contenait 12 pages… Dans certains on trouvait tout le descriptif de la célébration, dans d’autre simplement les titres et parfois rien. Parfois, il y’avait de la couleur, des images, des dessins et parfois rien.

Le déroulement

Les mariés décident pour leur mariage d’une bénédiction ou d’une messe. La bénédiction est plus courte et la communion ne fait pas partie de la célébration. Certains prêtre insiste pour que les mariés écrivent une prière des époux, d’autres non. Dans certains mariage la procession et le chant d’accueil ont lieu en même temps, et pour d’autres il s’agit de deux chants différents. Les échanges des consentements sont inscrits et quelquefois ils n’apparaissent pas du tout. Parfois, on trouve un chant à la Vierge Marie et parfois non. Bref un vrai casse-tête.

L’ordre

C’est ce qui m’a posé le plus de problème. J’ai pourtant cherché sur internet : « où se place la prière universelle ? » « quand a lieu l’offertoire (la quête) » mais chaque site donnait une version différente. Petit conseil, le mot offertoire n’est pas très utilisé de nos jours, on l’écrit sur le livret mais assurez-vous de prévenir les personnes en charge avant. Mes deux témoins ont raté leur entrée ^^ .

J’en ai donc déduis que les mariés étaient libres de positionner les éléments comme ils le souhaitaient tout en respectant l’ordre logique.

Il existe peu d’articles sur internet sur ce sujet, alors si ça peut vous aider voici l’ordre que nous avions choisi pour notre mariage. Nous avions décidé de faire une Messe, mais si vous voulez simplement une bénédiction il vous suffit de supprimer les étapes de la communion :

  • Procession
  • Chant d’entrée
  • Salutation
  • Gloire à Dieu
  • Prière d’ouverture
  • Première lecture
  • Psaume
  • Acclamation de l’Evangile
  • Lecture d’un passage de l’Evangile
  • Dialogue initial
  • Invitation à l’échange des consentements
  • Echange des consentements
  • Réception des consentements
  • Bénédiction et remise des alliances
  • Chant pour rendre grâce
  • Bénédiction nuptiale
  • Prière des époux
  • Prière universelle
  • Chant pendant l’offertoire
  • Sanctus
  • Prière eucharistique
  • Notre Père
  • Chant Agneau de Dieu
  • Communion et chant
  • Offrande à la Vierge Marie
  • Bénédiction finale
  • Signature de l’acte de Mariage
  • Procession et Chant de sortie

Je sais ce que vous vous dîtes : « Tout ça ! ». C’était aussi notre réaction, quand j’ai posé sur le papier toutes ces étapes mais finalement ce n’était pas si long. Notre Messe a duré 1h15 et tout s’est enchaînée rapidement.

Le choix des textes

  • La 1ère lecture : nous avons choisi la lecture de la première lettre de Saint Paul aux Corinthiens. C’est un texte très classique pour un mariage mais c’est celui que nous préférions. C’est le texte le plus long que nous avions sélectionné et c’est surtout celui qui arrive au début de la célébration. Il fallait quelqu’un de plutôt à l’aise à l’oral. On a choisi : mon frère… Et c’était un très bon choix!
  • Le psaume : nous avons sélectionné le 102. Parmi la sélection du livret c’est le texte qui nous a plu le plus. Il était simple et vrai. C’est Matthieu, mon témoin qui l’a lu.. et lui aussi a très bien lu.
  • L’évangile : on a sélectionné celle de Saint Jean (15, 9-17). Nous l’avions lu pendant une de nos séances de préparation et tout de suite avec Baptiste on s’était dit que nous le mettrions à notre mariage. C’est l’Abbé Vincent Clavery qui l’a lu à toute l’assemblée.
  • La prière des époux : notre prêtre insistait vraiment pour nous la faire écrire et surtout la lire le jour du mariage. Je l’ai écrit un soir en rentrant du travail, dans le métro. Je l’ai lu à Baptiste en arrivant, il m’a dit : « très bien ». Je l’ai quand même envoyé à l’Abbé pour qu’il valide notre choix, ce qu’il a fait en 5 secondes. D’ailleurs, c’est très pratique d’avoir le numéro de portable de son Abbé!
  • La prière universelle : il s’agit de 4 petites phrases, souvent écrites par les mariés, pour remercier le Seigneur. Les deux témoins de Baptiste ont lu 2 phrases chacun que nous avions écrit. L’assemblée reprenait le refrain en chantant entre les phrases. C’était un moment très beau.

Le choix des chansons

S’il y a quelque chose dont j’étais absolument sûre pour mon mariage c’était que les chants seraient en BASQUES. D’abord, parce que je trouve cela magnifique. Ensuite parce que ça fait parti de ma culture et des traditions de ma famille. Enfin, parce qu’avoir une chorale donne un sens totalement différents au Mariage. J’ai tout de suite parlé au Papa de mes amis d’enfance Sandra et Léa (Joseph ou Totte pour les intimes) pour lui demander si la chorale de Lasse : Lasa Kantuz serait d’accord de venir chanter à Biarritz pour mon Mariage. Il existe beaucoup de chorale au Pays-Basque mais une seule au village de mes grands-parents. Il s’agit d’un choeur de 13 hommes. Je connais beaucoup d’entre-eux depuis toute petite, c’était d’autant plus émouvant pour moi. Joseph m’a aussitôt dit qu’il en parlerait lors de leur prochaine répétition mais qu’il était sûr qu’un an avant, il était impossible que la date soit prise. Une semaine après, j’avais la validation, le groupe allait chanter pour notre Mariage.

Pour les chansons, je me suis inspirée des différents livrets de Mariage, de forums et de vidéos Youtube. Après avoir récupéré le livret de chant de la chorale, un soir, devant une tisane au thym ma copine d’enfance Amaia s’est mise à chanter. Son prénom devrait vous aiguiller sur son origine. Elle m’a beaucoup aidé à choisir les chansons. Une superbe soirée avec déjà beaucoup de frissons.

  • Chant d’entrée : BESTA EDER HUNTARA
  • Gloire à dieu : c’est le seul chant que nous avons choisi en Français. L’idée était que le maximum d’invités puissent quand même participer à la Messe
  • Acclamation de l’Evangile : BAI GORA JAUNGOIKOA
  • Chant ESKERRAK EMAN
  • Chant ONHAR AITA ZERUKOA
  • Sanctus : SAINDU
  • Agneau de dieu : JAINKOAREN BILDOTSA
  • Chant de Communion : ZATO ZATO
  • Offrande à la Vierge Marie : JAINKOAREN AMA & BOUNE MAY. Il s’agit d’un chant en BASQUE et en BEARNAIS inventés par mes parents pour leur mariage. Ce chant existe dans les deux langues, ils avaient donc décidé de faire un couplet en Béarnais (région de mon père) et un couplet en Basque (région de ma mère). J’ai du regardé la vidéo de leur mariage des dizaines de fois, mais ce CHANT est de loin le moment que je préfère. Il y a tellement d’émotions, cela résonne dans toute l’Eglise (malgré la qualité plutôt médiocre de la caméra), je pleure à chaque fois. Tous les invités reprennent les couplets et les refrains de plus en plus fort. Je voulais vraiment entendre ce chant pour mon mariage, même si je savais que ça ne rendrait peut-être pas pareil. Et j’ai eu une magnifique surprise. Quand Baptiste et moi sommes allés déposer le bouquet aux pieds de la Vierge Marie, mon Papa, mon oncle et des amis de la famille se sont levés et ont chanté devant tout le monde, accompagnés de la chorale, pour la partie en Basque et de tous mes proches pour la partie en Béarnais. C’était un moment magique. J’étais déjà très émue mais là je peux vous dire que d’entendre mon père chanter ça m’a littéralement bouleversé.

Le choix des musiques

J’avais lu sur le site internet de la paroisse de Notre Dame du Rocher, qu’un organiste (personne qui joue de l’Orgue) pouvait jouer pendant la célébration. Pour la petite anecdote l’orgue de l’Eglise Sainte-Eugénie est un Orgue Américain il n’en existe que deux en France (l’autre se trouve à l’Eglise Américaine de Paris). La particularité est que des trompettes sont intégrées à l’instrument.

Le jour où nous avons dégusté le menu pour notre mariage, Baptiste et moi avions rendez-vous avec l’Organiste : Laurent Riboulet, en fin de journée. J’ai proposé à mes parents et beaux-parents de venir avec nous. C’est un moment que je n’oublierai jamais. Il était 18h, il pleuvait des cordes et il faisait nuit noire. Il n’y avait personne dans l’Eglise. Quand il s’est installé au clavier et a commencé à jouer, toute l’Eglise s’est mis à résonner, c’était si beau, nous assistions tous les six à un concert privé. J’avais les frissons, les larmes qui me montaient aux yeux. Je ne sais pas si c’est à ce moment précis que j’ai réalisé, mais voir cette Eglise vide et entendre ces morceaux m’a vraiment ému.

Il nous a proposé différentes musiques et nous avons sélectionné au fur et à mesure. Voilà ce que nous avons choisi :

  • Procession d’entrée : « Marche des Fiançailles » de Wagner
  • Communion : « Jésus que ma joie demeure » de Bach
  • Signature de l’acte de mariage : « Préludes sur les Chamades » (absolument magnifique avec toutes les trompettes)
  • Procession de sortie : « Marche Nuptiale » de Mendelssohn

Le parvis

A la sortie de l’Eglise, la Chorale Lasa Kantuz a interprété le Chant : Zazpiak Oihal Batetik. Encore une fois l’émotion était très présente; tous nos invités étaient devant nous en arc de cercle, mes demoiselles d’honneur tenait des arceaux fleuris sous nos têtes et le groupe chantait une de mes chansons préférées. J’en avais tant rêvé de ce moment-là, mais c’était mille fois mieux en vrai !

Notre livret de Messe

Et si vous voulez le voir :

Je vous ai raconté beaucoup de détails sur cet article mais vous écrire simplement les textes et les chansons auraient été très barbants et proche d’une liste de course. J’espère que l’article vous aura plu même si vous décidez de ne pas vous marier à l’Eglise et que vous n’êtes pas Basque. Je vous ouvre de plus en plus les portes vers le Jour J…

See you.

Catégories :J-99 / 3 Mois et 7 JoursÉtiquettes : , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s