Les essayages de la robe de mariée

Il parait que les mariées font entre deux et trois boutiques avant de sélectionner la robe de leurs rêves. Evidemment, je n’ai pas fait comme tous le monde, j’ai fait 4 boutiques et essayé 20 robes.

Tout à commencé quand j’ai participé à un concours sur Facebook pour découvrir en avant-première une toute nouvelle boutique de robe de mariée à Nation. J’ai rempli les différents champs et j’ai cliqué sur « envoyer le formulaire ». (Pour la petite histoire, je ne joue jamais à ce genre de jeu tout simplement parce que je ne gagne jamais; c’est mon frère le chanceux de la famille). Mais pour la toute première fois, je suis sélectionnée et on m’a donné un rendez-vous pour le mois suivant. Je trouvais la date très tôt (1 an pile avant la date du mariage), mais je ne pouvais pas refuser cette opportunité. Alors j’ai décidé de rechercher d’autres boutiques de robe de mariée pour avoir des rendez-vous rapprochés et ainsi pouvoir comparer plus facilement.

Avant de me rendre au rendez-vous, j’ai suivi à la lettre tous les conseils des différentes blogueuses sur le sujet :

  • Amener des talons
  • Porter des sous-vêtements de couleur chair
  • Avoir fait des recherches pour être préparée mais pas fermée d’esprit
  • Connaître son budget (Ce sont mes grands-parents qui ont décidé de m’offrir la robe, mais l’objectif n’était absolument pas de les ruiner, je mettais fixer une somme à ne pas dépasser.)
  • Etre accompagné des bonnes personnes

Pour tous mes essayages, j’étais accompagnée de ma Maman. C’est la seule personne en qui je place toute ma confiance. Si vous pensiez lire des larmes de ma mère à la vue de l’essayage des robes de mariée, vous pouvez changer de page ! Elle n’a pas pleuré, elle n’était pas émue ou chamboulée, elle était CONCENTREE : sur le tombé de la robe, la forme, les plis, le rendu, les ourlets, les boutons, la dentelle, le décolleté, les ceintures, la longueur, la traîne… sur tout ! Une fois que j’étais sûre de mon choix, j’ai demandé à une de mes superbes demoiselles d’honneur ainsi qu’à ma grand-mère de venir valider le choix final.

J’ai passé des heures et des heures sur Pinterest. Au fur et à mesure, j’ai commencé à remarquer que j’étais naturellement attirée par la dentelle, les manches, les traînes, en un mot : les robes de princesse. J’étais prête.

Pour notre premier rendez-vous, Maman et moi nous sommes rendues chez Demetrios (le fameux concours Facebook). Nous avons été si bien accueillies, les conseils des vendeuses ont été très précieux. Elles étaient très à l’écoute et m’ont proposé 6 robes tout à fait en lien avec les caractéristiques énoncés plus haut. Mais je n’ai pas eu de coup de coeur. En plus, il s’est passé quelque chose que je n’avais pas du prévu. La dentelle me grattait ! Pas juste une petite démangeaison .. Non ! J’avais carrément des plaques rouges sur les bras, sur le décolleté. Dès que ma peau était en contact avec un peu de dentelles, je me grattais !

Nous nous sommes ensuite rendus chez White Boutik. Comme la vendeuse n’avait pas terminé son rendez-vous, elle nous a demandé de regarder tous les modèles de la boutique et de sélectionner 4 robes. J’étais intimidée devant toutes ces robes blanches, mais Maman était très à l’aise. Comme j’avais essayé des robes volumineuses dans la première boutique je me suis tournée vers des robes plus bohèmes. Mais toujours pas de coup de cœur. Et toujours ces fichus démangeaisons ! En retournant dans la cabine pour essayer la quatrième robe ma mère me tendit une robe sur un cintre : « j’aimerai que tu essaies ça ». J’ai regardé la dite robe sans grande conviction : aucune manche, aucune dentelle… mais je l’ai passé sans hésiter ! Et… j’ai eu un très gros coup de coeur.

La semaine suivante, j’avais rendez-vous chez La Mariée Capricieuse j’en ai avais beaucoup entendu parlé, alors j’étais très impatiente de m’y rendre. Nous avons été reçues comme des reines. La vendeuse était passionnée par son métier, tellement gentille et bienveillante. J’ai essayé 5 robes. Cette fois, je me suis laissé complètement guidée, j’ai essayé des formes et des coupes complètement différentes. J’ai flashé sur un modèle très original mais un petit peu trop glamour pour moi.

La quatrième boutique était Rosa Clara. J’avais tellement regardé le site internet que je savais exactement ce que je voulais essayer. Malheureusement, la vendeuse m’a expliqué que ma sélection n’était pas disponible dans la boutique ce jour-là. Elle m’a alors apporté 5 robes dans les mêmes styles. J’ai beaucoup aimé les formes, les découpes, les tissus et le rendu final. Cette fois c’est le prix qui m’a freiné. Dans toutes les autres boutiques on m’a toujours demandé mon budget avant de commencer les essayages, mais pas ici. C’est ma mère qui me l’a dit en retournant l’étiquette.

Malgré tous ces essayages, j’avais toujours une robe dans la tête. J’ai repris rendez-vous chez White Boutik et j’ai réessayé la robe découverte par ma Maman. Et une nouvelle fois, le coup de coeur immédiat devant le miroir, j’étais sûre, c’était MA ROBE.

Comme la robe était de la collection précédente, j’ai eu la possibilité de la modifier à ma convenance, j’ai rajouté deux ceintures, agrandi le col, rajouté des boutons le long de la fermeture à glissière, raccourci la traîne, bref je l’ai entièrement personnalisé.

Il faut que je vous avoue quelque chose. Je vous ai dis que Maman n’avait pas du tout pleuré lors des essayages. Mais, le jour où nous sommes allées récupérer ma robe de Mariée, nous sommes sorties de la boutique, nous portions chacune d’un côté la grande housse blanche et nous attendions tranquillement le taxi… Et c’est à ce moment là que Maman a fondu en larmes. Je m’y attendais pas du tout! J’en garde un souvenir très fort en émotion et tout plein d’amour.

Et la robe du mariage civil ?

Pour le mariage civil, je voulais une robe fluide, simple, longue et dans le style bohème. J’ai fait plusieurs boutiques, mais rien ne me donnait envie d’aller jusqu’à la cabine d’essayage. J’ai finalement trouvé la perle rare chez Oh Oui à Biarritz. Je suis rentrée dans la boutique, je l’ai vu, je l’ai essayé et je suis partie avec. Rapide, efficace, parfait !

See you.

Catégories :J-364 / 11 Mois et 29 JoursÉtiquettes : , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s