Les Invités

Comme je vous le disais dans mon article sur la fixation du cadre, évaluer le nombre d’invités que vous souhaitez convier à votre mariage fait partie des priorités. La capacité d’une salle de réception peut remettre en question des décisions que vous pensiez actées. Imaginez, vous avez repéré un magnifique domaine, il permet d’accueillir 70 invités mais vous aviez une liste de 110 personnes: souhaitez-vous réduire la liste pour vous marier dans ce lieu de rêve ? Ou est-ce que les invités sont plus importants que votre jolie salle ? Ou encore, le lieu que vous avez choisi peut accueillir tous vos invités mais il se situe en haut d’une falaise et reste très dangereux pour des enfants : Comment allez-vous annoncer à vos invités de ne pas amener leurs bambins etc…

Nos parents allaient contribuer financièrement à notre mariage, c’était pour nous une évidence qu’ils participent donc à toutes les étapes du mariage. La liste d’invités ne dérogeait pas à la règle. Chacun des trois couples (mes parents, mes beaux-parents et nous) a commencé à dresser sa liste très consciencieusement.

Nous avons été les plus rapides, Baptiste me dictait les noms à toute allure pour que je mesure l’importance de l’invitation de tous nos copains. Nous avons beaucoup ri. Cela peut paraître anodin, mais écrire les prénoms de vos plus proches amis sur le papier rend tout cela beaucoup plus concret et permet de se projeter un peu plus vers cette magnifique journée. Notre liste affichait une cinquantaine de personnes. Nous étions donc certains : un mariage en toute intimité ne serait pas possible.

Quelques heures après, nous recevions une photo de la liste manuscrite de mes parents.  Elle était originale, au lieu d’écrire le prénom de chaque invité, ils avaient inscrit le nom de chaque famille et ajouté en face le nombre de personnes qu’elle contenait. Exemple : Famille Dupont : 5. La liste faisait deux pages mais affichait surtout un total GIGANTESQUE. Baptiste a immédiatement pris peur, j’ai tenté de le rassurer mais je n’en menais pas large non plus. Qu’est-ce qui avait bien pu leurs passer par la tête pour vouloir inviter tout le département ? En y regardant de plus près, je m’aperçois qu’il y’a beaucoup de noms qui ne je ne connais pas.  Ni une ni deux, nous les appelons. Ils étaient si enchantés et si fiers d’eux que nous étions un peu mal à l’aise à l’idée de détruire cette maudite liste. Je vous passe la conversation, mais nous avons convenu d’un nombre à ne pas dépasser et surtout d’une règle clé : Les Mariés Ne Connaissent Pas La Personne: PAS D’INVITATION. Ils ont promis de s’y tenir et de modifier la liste.

Entre temps, nous avions reçu la liste de mes beaux-parents. Une liste tout à fait similaire à la nôtre mais légèrement plus petite. Il y avait évidemment des personnes que je ne connaissais pas mais Baptiste m’expliquait avec précision les liens hiérarchiques, les amitiés, les collègues de la liste de ses parents. Une liste validée par le marié en 3 minutes. 

Et voilà, une journée après la demande en mariage nous avions le nombre approximatif de convives et nous pouvions commencer nos recherches.

C’est tout ?

L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais il faut que je vous raconte quelques anecdotes supplémentaires. S’il y’a bien une chose qui m’a donné du fil à retordre c’est LA LISTE DES INVITES.

En plus de la liste de mes parents, mes 3 grands-parents avaient aussi une liste, alors malgré la règle d’or énoncée plus haut, ça n’a pas du tout marché. A cette époque, je parcourais beaucoup de blogs, de commentaires sur la question des invités et je lisais toujours les mêmes mantras : « c’est votre mariage c’est vous qui décidez » ou bien « votre mariage doit vous ressembler » ou encore « vous devez apprendre à dire non » … Mais chez moi : le « non » n’avait aucun effet. J’ai eu droit à un florilège de phrases absurdes. Jugez par vous-même :

– « Elle était là à ton baptême »

– « Mais si tu le connais, tu l’as vu au 70 ans de Papy »

– « Ça fait plaisir à ton père »

– « Lui, tu le connais c’est l’électricien de Mamie »

– « Il faut inviter les voisins de ta grand-mère, c’est la tradition »

– « Il est de la famille de ma grande tante… C’est la famille… En plus il est tout seul »

– Ma préférée : « Moi non plus je ne connaissais pas tout le monde à mon mariage »

Je suis très proche de ma famille, on est tactile, fusionnel, on chante, on danse, on rit et quand ça ne va pas, on crie, on pleure, bref on vit et ça s’entend. Et je vous avoue que j’ai complétement cédé. Aussi improbable que ça puisse paraître j’ai tout simplement fini par dire « OUI ». Ça faisait vraiment plaisir à ma grand-mère d’inviter l’électricien alors on lui a envoyé une invitation. La fameuse règle s’est transformée en : « Les Mariés Ne Connaissent Pas La Personne: PAS D’INVITATION POUR LE DINER »

C’est là que l’invitation uniquement au vin d’honneur prend tout son sens, je n’étais pas du tout à l’aise avec le concept. Mais au vue de la situation, cela m’est apparu comme la meilleure solution. L’idée convenait à tous. Pour être entièrement honnête avec vous je ne sais pas réellement combien de personnes sont venues au cocktail, en revanche je suis sûre qu’à table nous étions 180 adultes, 11 enfants et 1 bébé 🙂

En conclusion, ne vous prenez pas la tête, toutes les personnes qui seront là souhaitent vraiment venir à votre mariage, rien ne les y obligent, elles ne vous veulent que du bien.

Quand on aime on ne compte pas 😉

See you.

Catégories :J-488 / 1 An 4 MoisÉtiquettes : , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s